AYITI CHÉRI

 En 2019, j’ai eu l’occasion de me rendre en Haïti. Je l’appelle la grande soeur car, pour moi, elle fait office d’exemple dans le processus d’émancipation du peuple noir. Certes, au regard de son actualité, l’on pourrait douter de cette exemplarité mais je ne regarde pas à la situation actuelle pour lui accorder ce titre. L’histoire d’Haïti en fait une exception dans le monde noir et de ce fait, elle jouit d’une certaine estime. Là où je vis, ses ressortissants sont vus comme des gens de misère qui viennent prendre le travail des autres. Là où ils vivent, j’ai vu des gens debout dans la dignité et fiers de ce qu’ils sont.

Ce n’est pas la pitié qui m’anime quand je les vois. Non. Le respect m’envahit et toute cette énergie dans cet espace si grand me fascine littéralement. J’en suis reparti avec de nombreuses questions sur moi-même et ma condition d’homme noir dans ce 21e siècle.􏰨􏰩􏰪􏰫􏰁􏰤􏰬􏰭􏰤􏰁􏰣􏰬􏰫􏰬