CES GENS-LÀ

Au-delà de ce titre qui peut paraître au premier abord péjoratif, sans l’être pour autant, c’est notre regard que je questionne. J’interroge les pensées secrètes de nous laissons cheminer dans nos coeurs et le(s) jugement(s) de valeurs que nous posons sur nos prochains. D’ailleurs, qui sont-ils ? Cet homme qui coupe la canne sous le soleil pour un salaire peu valorisant et que je regarde depuis la route à l’ombre de la cabine de ma voiture toute neuve et climatisée ? Est-ce cet homme qui s’écroule sur son lit pour trouver un peu de repos après une journée de travail harassante ? Est-ce cet homme que je croise dans la rue qui marche en béquille avec une jambe en moins ? 

Nous les croisons tous les jours sans pour autant nous intéresser réellement à ce qu’ils sont. D’une certaine façon nous sommes semblables mais les codes que la société a érigé nous laissent à penser que nous pouvons leur être supérieurs; question de standing… Nous leur serrons la main du bout des doigts, nous leur sourions du bout des lèvres. Ils nous gênent parfois.